Le top 25 des pires mots de passe de l’année

Publié par Splashdata et relayé par Avira, ce classement donne les mots de passe les plus courants de l’année passée ainsi que leur évolution depuis un an. Les suites de chiffres (12345, 123456…), les petits malins qui détournent le mot de passe (password, passw0rd…) et autres mots à la mode du moment (starwars, dragon, football…) sont encore très populaires. Une bonne raison d’opter pour un mot de passe plus sécurisé… Voici le classement !

Lire l’article sur le blog du modérateur

Illustration Freepik Designed by Freepik

Présentation thématique

Mercredi 22 novembre, la présentation thématique de fin d’année était consacrée aux achats en ligne. Le public présent a eu l’occasion de noter un grand nombre d’informations utiles issues de la brochure la plus récente de l’Institut National de la consommation (disponible ici). Cette année aura été marquée par un bon motif de satisfaction : l’une des personnes présentes dans le public, qui n’avait encore jamais osé passé une commande en ligne, s’est lancée pour la première fois en rentrant chez elle, rassurée par ce qu’elle a entendu. Nous restons évidemment disponibles pour toute question.
Télécharger ici le document projeté.

Les conditions d’utilisation d’Instagram pour les nuls

logo-bdm-fullNous acceptons les conditions d’utilisation des services en ligne sans vraiment les comprendre. On s’inscrit sur les réseaux sociaux sans prendre le temps de lire ces petites lignes, qui régissent pourtant les droits associés aux contenus publiés sur ces sites et applications. Instagram, comme les autres, propose 17 pages de conditions d’utilisation imbuvables. Remarquant que de nombreux enfants utilisaient Instagram sans comprendre les conditions d’utilisation, le Commissaire à l’Enfance du Royaume-Uni a décidé de résumer ces TOS en une seule page :

Ces règles s’appliquent évidemment à tous les utilisateurs d’Instagram :

  • Vous devez avoir 13 ans ou plus
  • Vous ne devez pas poster de contenu violent
  • Vous ne devez pas poster de photos/vidéos contenant de la nudité
  • Vous ne devez pas poster d’informations personnelles d’autres individu
  • « Officiellement », vous détenez les droits d’auteur de vos photos et vidéos. Mais Instagram peut les utiliser et vendre un droit d’utilisation de vos photos , partout dans le monde, sans que vous ne puissiez réclamer quoi que ce soit.
  • Instagram peut utiliser et partager vos informations personnelles avec les « entreprises connectées avec Instagram » : nom, email, école, endroit où vous vivez, photos, numéro de téléphone, Likes et Dislikes, où vous allez, qui sont vos amis, à quelle fréquence vous utilisez Instagram et toute autre information (anniversaire, contacts fréquents en DM…).

Article original sur le blog de modérateur

Guide de l’Internet Tranquille (par le lycée agricole de Suscinio, Morlaix)

smartphoneLe Guide du net « trankil » (6 pages, en PDF), c’est un vade-mecum à destination des lycéens avec des conseils pour utiliser Internet de façon responsable (sur ordinateur, tablette ou smartphone) et aussi rappeler la législation en vigueur.

Ce guide a été réalisé et mis en ligne par le Lycée agricole de Suscinio (Morlaix) fin septembre 2016. Il est diffusé sous Creative Commons.

Faire face à la haine sur Internet : Module d’autoformation en ligne

haineuxFaire face à la haine sur Internet : Diversité et médias est un tutoriel qui se fonde sur les concepts clés de l’éducation au numérique et aux médias en explorant l’utilisation d’Internet pour inciter à la haine et la propagation de la haine en examinant le processus de radicalisation.

Il y est expliqué comment les jeunes sont mis en contact avec la haine sur Internet via des sites haineux et aussi une « culture de la haine. »

Il a été conçu par HabiloMédias, centre canadien d’éducation aux médias et de littératie numérique.

Le tutoriel est disponible ici

Info ou intox : Comment déjouer les pièges sur Internet ? 2 vidéos explicatives

internet-sans-crainte-logoLa chaîne France 24 a mis en ligne au Printemps 2016 deux programmes courts pour sensibiliser les citoyens à reconnaître une fausse information et à déceler une manipulation.
Mener sa propre enquête! Voilà la méthode proposée par France 24 qui, à travers ces deux programmes courts en vidéo baptisés Info-intox, fait une distinction claire entre information et propagande à travers des exemples très précis et des conseils pour apprendre à qualifier, à vérifier et à valider une info sur Internet.


Lire l’article original sur Internet sans crainte